le site de la Plateforme ULM LF6652 & Agly-Club-ULM - 2000 - 2019

AG FFPLUM Questions diverses posées par l’association

Boîte de réceptionx
Guy WARDAVOIR <wardavoir.guy@orange.fr>07:33 (il y a 3 heures)
À Guy

Bonjour les amis,

Entre 2 AG FFPLUM de nombreux échanges ont lieu à l’occasion de rencontres et repas inter clubs, il en ressort souvent les mêmes questions que nous regrouperons dorénavant  dans les questions diverses à poser pour l’AG suivante. Voici celles prévues pour 2019 qui sont le résultat d’échanges avec de nombreux pilotes et une vingtaine d’associations dont nous sommes « les porte-paroles ».

–  Le questionnaire médical désormais exigé par le Ministère des Sports, alors que nous sommes pour la plupart pilotes de Loisir, et que maintenant l’on doit remplir lors du renouvellement Assurance et licence FFPLUM rejoint celui effectué en direct par le médecin agrée pour une visite avion ; on est donc dans le même cadre ?

– Combien dans cette assemblée de seniors pour la plupart, peuvent éviter un oui dans le questionnaire médical ? Combien font de la pratique sportive ?

– hypothèses :

1) on ne remplit pas le questionnaire, on en prend juste connaissance ; que se passe-t-il en cas d’accident ?   

2) On remplit le questionnaire, on met un « oui » à celui-ci ce qui va nécessiter une visite chez le médecin.  Suite à cette visite, il délivre un certificat médical sport. S’ensuit malgré tout un accident grave ayant pour origine une cause médicale ; l’assureur lance-t-il systématiquement une enquête approfondie sur les antécédents du pilote et si problème trouvé remet-t-il en cause la couverture assurance du pilote et passager décédés ou gravement blessés ?

–  Sur quels critères précis, définis par qui, visibles où, le médecin pourra-t-il ensuite attester qu’il n’y a pas de contre-indication ?

–  Les anciens pilotes avions, recalés à leur visite médicale avion, qui nous ont rejoints compte tenu de notre liberté sur ce point,  sont-ils conscients qu’ils vont à nouveau se faire recaler ? Ont-ils été bien informés ?

– Juridiquement comment un pilote non admis au pilotage d’un aéronef avion, peut-il être admis à piloter un aéronef ULM ?

– Le conseil qui a cours sur ce sujet en ce moment, (pas mal de témoignages) est de dire aux pilotes avions futurs Ulmistes de ne surtout pas passer une visite médicale aéronautique s’il « ne le sente pas »…. Car recalé, comment pourraient t’ils être admis à piloter un ULM ?

– notre Ministère de tutelle des Transport DGAC exige-t-il un avis médical ?

 -Faut-il trancher ? rester dans le déclaratif ?  Sport ou Loisir ?

–  Question souvent posée à l’occasion des rencontres inter club : on peut voir très occasionnellement le Président Fédé passager d’un ulm venant à une manifestation ou un rassemblement : le Président vole-t-il en tant que commandant de bord ?

–  Avec l’arrivée de la nouvelle réglementation, tous les pilotes sont-ils informés du fait qu’ils ne bénéficieront pas systématiquement  de l’augmentation de masse si le constructeur d’origine ne fait pas la modification du dossier technique ?

–  En cas d’ulm orphelin, volant d’ailleurs depuis longtemps au-delà de la masse max actuelle autorisée comme on pourrait facilement le démontrer, y compris pour des appareils anciens de type Quicksilver ou autre Weed,  y aura-t-il la possibilité pour un particulier de faire un changement de la masse max actuelle à la nouvelle ?

–  Les vieux Déb’s proposent depuis 2 ans déjà de mettre à disposition des comités régionaux des appareils qui lui sont donnés, afin d’en faire bénéficier des associations qui pourraient restaurer ces appareils sous convention avec les vieux Déb’s et voleraient ensuite à un moindre coût. Une seule réponse positive à ce jour de l’association « Le sport de l’air pour tous ». Cela n’intéresse donc aucun comité régional ?

–  Un repas est offert pour l’AG 2019 par représentant d’association. Ne serait-il pas plus judicieux d’affecter cette somme globale importante (pour un petit club) pour aider à la réalisation d’un projet novateur d’une association, choisi dans une liste annuelle de projets ?

–  En cas d’un investissement immobilier important qui pourrait à raison être envisagé par la FFPLUM (stockage des archives, remorques, camions autres…) la question serait-elle débattue en AG ?

– La gouvernance fédérale pour les décisions importantes est-elle assurée, par l’ensemble du CA et de ses commissions comme prévu aux statuts ou par le bureau ? 

– le siège de la FFPLUM, ses bureaux et lieux de stockage n’auraient-ils pas plus leur place sur un aérodrome central plus facilement accessible à tous, soyons fous, en vol en ulm, en voiture, en train ?

– la FFPLUM compte combien d’adhérents ?

– la FFPLUM souhaite-t-elle la disparition des comités départementaux au profit des comités régionaux ? si oui pourquoi ?

 -la FFPLUM compte-t-elle présenter des équipes au championnat du monde FAI pour les classes 2, 3 (Classic’classe) et 4 ?

Nom de la structure : LES VIEUX DEB’S

Nom du représentant lors de l’assemblée générale : Guy WARDAVOIR ou Pascal TURUANI en cas d’indisponibilité de Guy WARDAVOIR.

Questionnaire envoyé pour info à la FFPLUM, les comités régionaux, le groupe  ulm « pur et dur » et 1200 contacts.

Jean-Pierre

Jean-Pierre : Brevets pilote : ULM pendulaire, multi-axes et autogire -qualification emport de passager depuis 1990.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.